Numéro 32: décembre 2017

Le village accueille décembre de toutes ses lumières 

 

Sam 2566

 

A l’heure où les derniers  vols d’étourneaux virevoltaient harmonieusement  dans notre  ciel réalisant leurs ballets aériens,  d’une manière  brusque  et soudaine, passant d’un reliquat de température estivale aux premiers frimas,  novembre nous a fait goûter, sans avertissement, aux prémices de l’hiver.

Décembre  est là maintenant,  et avec lui, l’hiver, précoce  cette année, qui  comme pour  se faire  pardonner de son empressement, nous a fait  cadeaux de ses premiers flocons de neige.

Ces premiers moments de décembre nous  confirment bien la précocité et l’intensité  du froid, laissant à chacun  l’argumentation  de ses  prédictions plus ou moins alarmistes : d’aucuns y voient l’annonce  d’un hiver froid, pour  d’autres, juste une vague  de froid prématurée

Tous  sont toutefois du même avis  quant à la longueur envisagée de  cette saison, l’hiver arrivée avec trois semaines d’avance sur le calendrier se terminera bien  le 19 mars.

...........................

Evenements à venir

Repas de fin d'année

L'association "les Amis du Rhône" organise  samedi 9 décembre un repas de fin d'année pour  ses adhérents et non adhérents à la  salle polyvalente,  une  façon de terminer l'année  dans la quiétude  d'une chaleureuse convivialité.

Après midi conviviale

Dès samedi 9 décembre midi, une cinquantaine de Codolétiens étaient présents à la salle polyvalente en réponse  à l'invitation de l'association " les Amis  du Rhône", histoire  de partager un ultime repas  avant la fin de l'année. L' ambiance chaleureuse, conviviale, le repas très raffiné, ont fait  de ce moment , un moment de jouissance  des plaisirs de la vie : être ensemble, partager, un réel  instant d'épicurisme.

Témoignons nos remerciements au bureau  de l'association qui, orphelin de son président, a su  clore l'année  sans répercutions notables pour les adhérents.

Assemblée générale

"Les Amis  du Rhône " organisent leur assemblée générale  le samedi 16 décembre à 15h au foyer communal. A l'ordre du jour:

- présentation  et vote du bilan financier 2017 et du budget 2018

- rapport moral 2017

- élection des membres au conseil d'administration

- réflexion sur les activités à venir

- questions diverses

La réunion  se terminera par un goûter de Noël offert par le club.

 

Réunion du conseil municipal

Résultat de recherche d'images pour "conseil municipal"

Le conseil se réunira le jeudi 14 décembre à 18h30, en salle du conseil à la mairie. L'ordre du jour n'est pas encore paru à ce jour.

 

La saint Sylvestre

A l'heure des premières parutions dans les médias des soirées festives de fin d'année,  le silence  est de mise du côté de  notre  comité des fêtes. Peut-être serait-ce la meilleur façon de nous surprendre, espérant toutefois qu'il ne s'agisse pas de réitèrer l'édition précédente. 

La  boulangerie de la discute ou de la discorde...

Comme tout codolètien, je ne  peux  que me réjouir de l’installation d’une boulangerie dans notre village. Nous l’avons tous  souhaitée à la fermeture en 2004 de l’établissement tenu par André Schaal. Nous  avons été alors  tous  soulagé  qu’Isabelle, la fille de Hubert Brahin, s’engage dans un dépôt de pain répondant ainsi à une préoccupation commune. Elle a rempli son office trois ans  durant, s’investissant personnellement et financièrement pour répondre à notre besoin primaire, d’avoir notre  pain quotidien. Son investissement est également une façon  de maintenir de la vie  dans le village, comme a su le faire ses parents  et sa défunte grand-mère. Nous lui en sommes tous redevables ...

Alors pourquoi vouloir implanter une  concurrence ?

D’aucuns justifierons  cette alternative par la médiocre qualité  du pain ou  des viennoiseries, argument qui ne discrédite nullement l’intention d’Isabelle  et qui aurait pu être rapidement réglé par le changement d’approvisionnement.

Pour d’autres, n’est-ce pas là  une façon pour la municipalité de marquer l’empreinte de son passage aux affaires de la commune par cette pseudo création d’une boulangerie qui, a bien y regarder de près, n’est pas plus ni moins , elle aussi, un dépôt de pain.

Alors pourquoi cette initiative municipale, prenant le risque de froisser une  enfant du pays qui s’est engagée, investie pour lui en faveur d’un artisan de Laudun ?

La municipalité n’a-t-elle associé Isabelle à son projet ? N’a-t-elle  pas essayé un rapprochement entre Isabelle  et la  boulangerie « Ma  Mie Cœur de Pain »  pour améliorer éventuellement l’offre?

A-t-elle proposé à Isabelle le projet d’installation à la maison des associations ?

La question se pose également, quant au coût engendré et assumé par la commune.

A toutes ces questions, nous attendons évidemment des réponses de la municipalité. Mais il reste une  question à laquelle elle ne pourra pas répondre ; cette question est celle de la pérennité, de la garantie  de l’initiative engagée. Cette dernière  soulève le risque, à ne pas souhaiter,  de tout perdre.

 

...........................

 

Joli cadeau de Noël...

 

Sam 3139 copie 2

 

Le père Noël est passé un peu en avance  rue  de la Magnanerie. Comme à son habitude, sans tambour ni trompette, ce personnage mythique y a déposé de « jolies barrières » pour  s'opposer à l'incivilité de certains automobilistes qui stationnaient régulièrement sur le trottoir. Si l’esprit de cette démarche est tout à fait compréhensible, elle nous apparait extrême, par son manque préalable de préavis  et par son exhaustivité.Ces barrières érigées de part et d’autre  sur toute la longueur de cette belle rue, altèrent sa beauté architecturale lui conférant une image carcérale.                                                               

Après avoir délaissé, cet été, l’entretien de la belle fontaine  de cette rue et y avoir laissé mourir  fleurs et arbustes, l’érection de ces barrières est un élément de plus qui ternit l’image du village  à l’imagination  des passants. Elles peuvent  symboliser la froideur d’une certaine rigueur et un manque d’ouverture du village aux autres. Pour gommer ces impressions, espérons que la municipalité amènera un éclairage nouveau à cette rue par l’apport de bacs  de fleurs.                  

Il est là aussi regrettable, à nouveau,  de voir notre municipalité agir sans la moindre communication avec  ses administrés.

 

...........................

 

Plus que jamais engagé auprès de nos seniors !...

Tel était le titre  d'un article  du CCAS dans le numéro 39, cet été, du magazine municipal de Codolet "Les Galets du Rhône". IL est vrai  que  notre village se préoccupe  de  ses personnes âgées, et cela est tout à son honneur. Ce  qui est fait actuellement est dans la lignée  de  ce  qui était fait auparavant par l’ancienne municipalité.  L’esprit est le même, la fréquence  des sollicitations, seule, a sensiblement augmenté, accroissant par ailleurs le sentiment de marginalisation de ceux qui, en perte d’autonomie, ne peuvent en bénéficier. La vie de ces derniers se voit ainsi amputée de lien  social, du sentiment d’appartenance à la communauté codolétienne.

Penser que la multiplication  des  sorties récréatives, culturelles, gastronomiques est une façon d’être plus auprès des personnes âgées est de l’ordre de la métaphore, quelque peu écornée par l’oubli de ceux  qui touchés par une perte d’autonomie, ne peuvent y participer. Que fait-on alors pour eux, pour qu’ils  ne  se sentent pas oubliés ?

Quelle fut cette démarche inappropriée, inélégante  que de demander à ces mêmes personnes de venir chercher leur colis de Noël en mairie alors  que  durant l’année elles étaient contraintes de rester à leur domicile !... Cette demande n’était–elle pas à leur yeux, l’aveu d’une charge supplémentaire ?

Le meilleur cadeau de Noël, n’est-ce pas à leurs yeux, une visite, un moment de convivialité, de partage  qui peut redonner, ne serait-ce qu’un court instant, sens à leur  vie.

Ces sorties récréatives, gastronomiques ont un sens, mais elles ne sont pas à elles seules la réponse aux préoccupations essentielles  des personnes âgées et le garant de la cohésion sociale codolétienne.

A l’instar du plan vermeil (canicule), et au regard  du nombre conséquent de membres au CCAS et avec l’appui du club du 3ème âge,  ne peut- on pas mettre en place une organisation  qui se préoccupe, été  comme hiver,  de nos  anciens. Des visites régulières qui maintiennent le  sentiment d’appartenance à notre communauté et qui constitueraient un véritable pont intergénérationnel  entre le 3ème  et 4ème âge.

"On juge une société à la manière dont elle traite ses anciens"

 

...........................

La saga locale                            

la saga locale

Ca fait maintenant deux ans que  le  chemin des Piboulières est l'objet d'un contentieux entre Madame Dubout et Monsieur le Maire ( et non pas la municipalité). Deux ans  de gêne, de contraintes, de privation de liberté pour les codolétiens; situation qui est le résultat d'une attitude préemptoire et d'un manque délibéré de négociation.

 

La vie de  lou Coudoulet

Lou coudoulet dernieres nouvelles copie copie 3

Aujourd'hui

5 visiteurs - 11 pages vues

Total

8492 visiteurs - 29769 pages vues

Vous êtes le 8491ème visiteur

 

Codolet village de caractere

Logo agglo gard rhodanien hd 2137Site de la communauté d'agglomération du Gard rhodanien

http://www.gardrhodanien.com

 

Services de l'Etat enSite de la préfecture du Gard

http://www.gard.gouv.fr

Codolet

Ciel dégagé 28 °C

Ciel dégagé

  • Min: 26 °C
  • Max: 28 °C
  • Vent: 11 kmh ?°

Info. mairie Codolet

Horaires d'ouverture de la mairie :
Du Lundi au Mercredi: 08:30 à 12:00 - 13:30 à 17:30
Jeudi: 08:30 à 12:00 - 13:30 à 19:00
Vendredi: 09:00 à 12:00 - 14:00 à 17:00

 

 

J aime codolet

 

Code postal : 30200
Code INSEE : 30084
SIREN : 213 000 847
Numéro TVA intracommunautaire : FR 18 213000847

 

 

 

 

 

Fier codolet

12 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 25/12/2017

×