Numéro 21: janvier 2017. Nouvelle année, nouvelles donnes

Nouvelle année, nouvelles  donnes pour un nouveau départ.

Le 31 décembre marque la fin d'une année et la naissance d'une nouvelle. Et pourtant, rien ne change en une nuit...   Nos soucis comme nos joies demeurent, nos questionnements également. Mais ce passage à l'an neuf est pourtant hautement symbolique. Nous, êtres humains avons besoin de rythme et d'alternance pour exister. L'alternance entre le jour et la nuit est par exemple fondamental. Ces repères que sont les jours, les semaines, une année qui se termine, une autre qui débute, sont autant de repaires dans le temps. Ils nous permettent d'avoir du poids sur notre environnement, sur notre existence.

Le religieux n'entre pas en ligne de compte dans cet évènement. La temporalité de l'univers est la même pour tous. Cela nous renvoie à une certaine forme d'humilité, nous ne sommes que des hommes, mais aussi à un sentiment d'appartenance très fort à une communauté de plus de six milliards d'individus.

Le 31 décembre agit comme un puissant repère dans le temps. Il nous donne l'occasion de nous dire : avant le 31 décembre, je n'étais pas celui-ci ou celle-là, à partir du 1er janvier, je serais celui-ci ou celle-là. Ce changement de calendrier nous permet de maîtriser le temps, de décider d'un avant et d'un après. Il donne, tel un rituel,  l’occasionne de bilans  et de bonnes résolutions.

Commencer une nouvelle année, c'est avoir envie de regarder devant soi, d’avancer. La transition d'une année à l'autre génère un regain d'énergie. Car nous sommes tous soumis au temps qui avance et qui nous mène inéluctablement vers la mort. Mais l'aube du 1er janvier nous conduit vers une autre vie. Comme si nous vivions une forme de renaissance. Démarrer une nouvelle année, c'est s'offrir un peu d'éternité.

Nous avons tous besoin de tourner des pages, de fermer des tiroirs, de décréter que certaines choses sont passées ou mortes. Une nouvelle année répond à ces exigences et nous offre une espérance de vie. Elle déclenche chez nous, tous, une envie forte d'aller de l'avant,  même si nous traversons personnellement ou nationalement   de lourdes épreuves. Comme si nous songions : “Heureusement, l'année est terminée. Nous pouvons tourner une page et nous dire, c'était l'an dernier...”

Même si pour certains, comme Firmin Van den Bosch [Aphorismes du temps présent],  « une année qui finit, c'est une pierre jetée au fond de la citerne des âges et qui tombe avec des résonances d'adieu. », considérons plutôt cet événement comme la redistribution des cartes afin d’acquérir les atouts nécessaires pour  affronter la partie à venir.

 

"Saluons ensemble cette nouvelle année qui vieillit notre amitié sans vieillir notre cœur."Victor Hugo

 

Sam 2503 copie horz

A nos  repaires

L'entrée dans l’année  nouvelle s’accompagne d’événements cérémoniaux réglés par la coutume locale élevant cette dernière au rang de  rite. Celui-ci sert de ciment à notre petite communauté, conformément au double sens étymologique de "relier" et "se recueillir". Et après des fêtes bien chargées d’excès en tout genre et marquées par  un repli  sur la famille, il est opportun  que ces événements nous rappellent notre appartenance communautaire.

- La cérémonie des vœux municipaux est la manifestation incontournable organisée dans chaque commune en ce début d’année. Cette année, elle aura lieu le vendredi 13 janvier à19heures à la salle polyvalente.

- La  galette des Rois, organisée traditionnellement par le CCAS aura lieu le samedi 14 à la salle polyvalente.

 

La cérémonie des vœux municipaux

Vendredi 13 janvier, à 19h à la salle polyvalente, Monsieur le Maire  entouré  de son conseil,  quelque peu  amputé par l’absence de 3 adjoints et un  conseillé, présentait  ses  vœux  aux  Codolétiens. Ces  derniers, à l’image  des conseillers absents, ne brillaient guère  par  leur  nombre. L’heure tardive de la cérémonie, et ce, un jour de  travail, peut nous laisser supposer  en être la cause.

Après avoir évoqué brièvement les événements  dramatiques nationaux et demandé la  vigilance à l’auditoire, le premier magistrat retraça la  rétrospective  des actions municipales de l’année  écoulée, sans toutefois évoquer la situation actuelle « de l’affaire  du chemin des Piboulières ».

De poursuivre, en affirmant que 2017 et 2018 devraient voir se succéder les projets  de réhabilitation de l’ancienne mairie, de la salle « le Marseillais », la fin de l’ensevelissement des câbles électriques, la vidéosurveillance …en espérant voir en fin 2018, certaines parcelles communales devenir constructibles.

Après cette entame protocolaire, la convivialité et la bonne humeur furent de mise lors de la prise  du verre de l’amitié et le partage des petits fours.

Problème de distribution du courrier  logo de La Poste

Si d'aventure, nous ne payerions nos impôts  qu'un an sur  deux, nous  serions bien vite mis,  manu militari, devant nos  obligations de  citoyens.

Or ce  que l'état exige de nous, n'est pas pour lui une règle  qu'il s'impose.

Pas de courrier vendredi 13, samedi 14 et mardi 17 janvier, et pourtant, citoyens nous  ne nous dérobons  pas à nos devoirs, obligations de contribuables. Cet état de fait est un parjure, un mépris des engagements de l'état vis à vis des citoyens.

Codolétiens,  comme tout Français, sommes , nous aussi, bénéficiaires des fonctions régaliennes de l'Etat. Manifestez vous auprès de la poste.

http://www.laposte.fr/reclamation/creer/conso

Réponse de la poste

42732589 142732589 1 (184.19 Ko)

 

Une mutuelle intercommunale ouverte à tous les habitants

Sujet évoqué durant la dernière campagne municipale(contrat collectif de mutuelle) au même titre que les achats groupés( combustibles), qui sont les réponses, aux difficultés rencontrées, malheureusement,  par un nombre croissant de nos  concitoyens. Ces initiatives sont à encourager car elles  vont dans le sens de la solidarité et des moyens de satisfaire deux besoins fondamentaux: se  soigner et se chauffer.

Ces deux  besoins primaires ne sont plus toujours satisfaits, notamment chez les personnes âgées isolées. Soyons, alors, attentifs à ceux  que  nous  cotoyons et faisons écho de cette très bonne initiative.

  Logo agglo gard rhodanien hd 2137      http://www.gardrhodanien.com/une_mutuelle_intercommunale_ouverte_a_tous_les_habitants.html

Permanences médicales  sur la commune

♦ Maison des  associations:

             Dr Triola-Jardy, médecin généraliste. Permanence le jeudi matin sur rendez-vous de   9h30 à 12h. Tel: 04.66.89.29.33

         Mme Michèle Pelletier, infirmière D.E.. Sur rendez-vous ou à domicile du lundi au  vendredi. Tel: 06.19.38.17.03

♦ A domicile:

           •M. Léon Ionut, masseur kinésithérapeute D.E.. Soins à domicile. Kinésithérapie fonctionnelle  et respiratoire. Tel: 06.26.07.75.14 

           •Mme Michèle Pelletier, infirmière D.E.. Sur rendez-vous ou à domicile du lundi au  vendredi. Tel: 06.19.38.17.03

Les Amis du Rhône

Dsc00646

Ce samedi après-midi, le président Jean-Pierre Balme conviait les adhérents à l’assemblée annuelle ordinaire au foyer communal. Seules une  quarantaine de personnes  sur 82 inscrites avait répondu à cette  sollicitation. Après une minute de recueillement en mémoire des Codolétiens disparus l’année  écoulée, le président  céda la parole, dans un premier temps, au bilan financier, puis à la rétrospective des  activités organisées en 2016.

Avant de  dévoiler le planning   de 2017, le président informa l’assistance d’une  volonté de rapprochement   du club  avec d’autres  clubs du canton de Roquemaure afin de mener à bien des sorties annulées par le manque de participants, ou pour augmenter l’offre d’activité  aux Codolétiens, toute en gardant une réelle indépendance. Pour terminer, il fit une parenthèse pour rappeler les statuts de l'association, datants de 2013, qui stipulent l'âge d'adhésion à 50 ans, avant de conclure que la cotisation 2017 restait à 12 euros.

Le  bureau prévoit pour cette  nouvelle année :

  • Un loto le 18 février, au foyer
  • Le 5 mars, un repas au forum de Laudun avec les clubs du canton de Roquemaure
  • Aïoli le 1er avril, au foyer
  • Sortie en Aveyron le 13 mai
  • Sortie marche le 20 mai à Caderousse
  • Paëlla, le 24 juin, au foyer
  • Couscous, le 21 octobre, au foyer
  • Loto, le 29 octobre, salle polyvalente
  • Repas de Noël, le 9 décembre, salle polyvalente
  • Goûter de Noël, le 15 décembre, au foyer

L’après-midi se poursuivit par la dégustation de la galette des rois et les traditionnels jeux de cartes.

 

 

Bilan et perspectives  

              Lou coudoulet dernieres nouvelles copie copie 3  

Il est né au lendemain des élections municipales de 2014, après la disparition de Codolet des rubriques  du média local, faute de correspondant. A défaut de valoriser notre  village aux yeux des villages voisins, ce journal était envisagé comme étant  un des moyens de promouvoir la vie sociale  et associative en intra-muros. Il se proposait,  donc, de se faire l’écho  des faits, rumeurs, actes  de notre quotidien pour donner résonance à la vie  de notre  village.  Cet objectif a été somme toute atteint, mais la diffusion du journal  sur le net a frustré un certain nombre de  Codolétiens,  de ne pouvoir y accéder.

L’essai d’une  édition papier   restreinte a été effectué, révélant une demande  de récidive. Mais cette expérience a mis à jour des difficultés organisationnelles  et un coût  financier. Cette  dernière n’est pas à écarter, mais demande  réflexion.

Et enfin, force,  est de  constater que ce  journal n’a pas été l’outil d’expression et de confrontation d’idées et  qu’il  n’a été que trop peu souvent sollicité par les associations pour  se faire l'écho de la vie socio-culturelle de notre communauté.

Après  un  début  balbutiant, (2014 : 360 visiteurs en 5 mois, 2015 : 369 visiteurs),  le nombre des  visiteurs  sur le site  de « lou coudoulet » s’est fortement multiplié, atteignant 1810 pour l’année 2016. Ce  chiffre représente  une moyenne de 150 visiteurs par  mois, soit 5 personnes par jour.  Cette  fréquentation est très honorable et est essentiellement le fruit du  bouche à oreille, montrant bien l’intérêt des Codolétiens pour la vie de leur village. Après  une fréquentation record  en décembre de 450 visites, l’engouement pour le site  semble se  confirmer pour ce mois de janvier 2017 avec 287 visites au 29 du mois. Ces derniers  chiffres  ne peuvent que  me pousser à poursuivre.                                                                                                    

Codolet

Légères pluies 3 °C

Légères pluies

  • Min: 1 °C
  • Max: 4 °C
  • Vent: 4 kmh ?°

Site de la communauté d'agglomération du Gard rhodanien

Logo agglo gard rhodanien hd 2137http://www.gardrhodanien.com/  

 

21 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (6)

Marianne
  • 1. Marianne | 11/02/2017
Si l'envie d'écrire dans ce journal m'est venue ce n'était pas pour me faire agresser mais simplement pour dire que la municipalité ne tenait pas compte des difficultés des villageois à se rendre à une cérémonie tardive et que le discours de monsieur le maire si tant soit peu fut intéressant n'a pu être entendu que par une minorité.
Vos mots sont comme les abeilles ils ont miel et aiguillon ,miel si l'on va dans votre sens aiguillon si l'on vous contredit !!!
pilisi
  • 2. pilisi | 10/02/2017
Pfff des palabres sans fin... c'est comme ça qu'on avance depuis la nuit des temps.... à Codolet.... avec vous ?
Bref....
Marianne
  • 3. Marianne | 09/02/2017
Si vous trouvez que la présence des codoletiens lors de cette cérémonie compte moins qu'un discours libre à vous ! Peut-être était ce une soirée privée ? Au sujet de la défense de nos intérêts je n'ai pas retenu de paroles concrètes ; quant à l'agglomération et la loi Notre nous aimerions qu'elles n'existent pas et pour leurs évolutions reste à voir ...
Pilisi
  • 4. Pilisi | 08/02/2017
Ouf ! si vous n'avez retenu qu'une histoire de date et d'heure au lieu des évolutions de l'agglo du Gard Rhodanien, de la loi Notre, des travaux de Codolet... Ca va :)
Je maintiens que notre maire assure sur la défense des intérêts des villageois sur la commune et au sein de la communauté d'agglomération du Gard Rhodanien
Marianne
  • 5. Marianne | 07/02/2017
Je pense également que à l'annonce des voeux de monsieur le maire tous les adjoints devraient honorer par leur présence cette cérémonie (la date étant annoncée par avance). Il est vrai que le vendredi ,non seulement ,les membres du conseil municipal ont des activités professionnelles mais aussi les habitants de Codolet qui eux ne peuvent choisir ni le jour ni l'heure ; sans compter les personnes âgées pour qui le froid et l'heure tardive ont rebuté pour la plupart à venir. Pourquoi avoir changé des anciennes habitudes du week-end et pratiquer le copier-coller de certaines autres communes, ça je n'appelle pas ça assurer !
Pilisi
  • 6. Pilisi | 02/02/2017
Coucou Gilbert !
Tu trouves que nous n'étions pas nombreux en tant qu'élus ? Moi j'ai trouvé que le chiffre était tout à fait honorable... :)
Pour les autres, et oui ils ont aussi une activité professionnelle et quelquefois pour ne citer personne, beaucoup de route à faire le vendredi soir...
Au demeurant, force est de constater une belle soirée, une belle allocution, et surtout un maire qui assure !
Bisous
A plus !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 02/02/2017

×